Retrouvez l’épisode #7 du podcast Ta Parole Mon Coeur ici ou ci-dessous

3 groupes de personnes réagissent radicalement différemment à la même nouvelle : la naissance de Jésus, le Messie. Joseph et Marie reçoivent cette bonne nouvelle dans leur chair, au sein même de leur famille. Les mages font un long voyage pour venir l’adorer avant même que Jésus ait fait ou dit quoi que ce soit. Hérode et Jérusalem sont troublés. Hérode accueille même la bonne nouvelle avec colère et machiavélisme. 
L’arrivée de Jésus ne laisse pas indifférent. Que ce soit à l’époque, mais aussi dans la vie d’un croyant. J’ai vu un changement radical dans ma vie lorsque j’ai accepté Jésus comme mon Seigneur et mon Sauveur. Il a « disrupté » le statu quo dans ma vie, il l’a changé et pour le mieux. 
J’ai été exhorté à laisser Jésus avoir un impact radical dans ma vie et qu’Il soit en même temps mon refuge, ma base solide. 

Enseignements, Exhortations, Vérités reçus de cette étude biblique

La grâce et la bonté de Dieu n’ont pas de limites.
Se laisser « divinement avertir en songe » par le Saint-Esprit.
Chercher mon réconfort auprès de Jésus. Garder une connexion directe avec le Seigneur, pas besoin d’intermédiaire.

Passages de la Bible mentionnés dans cette étude

  • Matthieu 2
  • Esaïe 8:13

Passages clés de l’épisode

Dans ma vie, il ne faut pas que j’aille contre Jésus et vouloir coute que coute préserver le statu quo dans ma vie. Jésus vient dans ma vie pour changer les choses dans ma vie. Il est là pour « disrupter » ma vie, mais Il est aussi la source d’apaisement, et le roc sur lequel bâtir des bases solides. Donc n’ayons pas peur du changement de statu quo dans nos vies.

Transcript de l’épisode #7

Bonjour à tous, bienvenue dans l’épisode 7 de Ta Parole Mon Coeur, que je vais nommer Changer le statu quo. Dans cet épisode, je vais partager avec vous une petite étude de Matthieu chapitre 2, qui m’a encore beaucoup apporté et j’espère qu’elle pourra vous inspirer et vous encourager vous aussi. 

Vous pouvez retrouver le podcast Ta Parole Mon Coeur sur outes les plateformes de musiques : Deezer, Spotify, Itunes, Stitcher, Google Podcasts et Youtube. C’est vraiment une bénédiction, je rends gloire à Dieu pour ça. Et puis je vous propose qu’on se connecte sur les réseaux. Je suis principalement sur Insta @taparolemoncoeur ou par mail taparolemonceur@gmail.com

La semaine dernière, je vous parlais des enseignements que j’ai pu avoir dans le livre de Ruth. 

En tant que femme, j’ai été très touchée par son histoire et son exemplarité.

Dans le sens où elle a d’abord cherché le royaume de Dieu, de manière désintéressée. Et ce n’est que par la suite qu’elle sera abondamment bénie. Sans le savoir, elle entre dans la lignée des rois d’Israël en devenant l’arrière grand-mère du roi David. Et quelques siècles plus tard, naîtra Jésus. 

Et c’est justement la naissance et la petite enfance de Jésus sur lesquelles je vais m’arrêter aujourd’hui, dans le nouveau testament, dans le premier livre, celui de Matthieu et au chapitre 2. 

Prions ensemble avant toute chose.

Avant de me plonger dans l’étude de ce chapitre, ce que j’aime bien faire c’est d’en apprendre plus sur la personne qui a écrit le livre.

Par exemple dans les rouleaux hébraïques, le livre de Ruth faisaient partie Quel est son background ? De quel point de vue il rend témoignage des événements qu’il a vu, entendu, etc ? Quelle est son intention à travers ce témoignage ? 

Matthieu faisait partie des 12 apôtres de Jésus, il était juif et percepteur des impôts, une profession très mal vue à l’époque hébraïque. J’aurais tendance à dire, à notre époque aussi, mais bon. On voit aussi que Matthieu connaissait très bien les écritures. Il indique à 2 reprises dans le 1er et 2e chapitre comment les événements mentionnés avaient été prophétisés dans l’Ancien Testament. Et parmi les 4 évangiles, celui de Matthieu est le seul à parler de la naissance de Jésus. Et le seul aussi à aller autant dans le détail sur sa généalogie. En effet, dans le chapitre 1, Matthieu nous explique tout d’abord que Jésus est fils de David, fils d’Abraham. Dans cette généalogie, petit clin d’oeil à Ruth au verset 5, du chapitre 1. 

En faisant tout cela, donc la généalogie, montrer la réalisation des Ecritures de l’Ancien Testament, Matthieu positionne Jésus dans la tradition juive. 

Peut-être que Matthieu avait en tête comme lecteur cible, un lecteur juif et/ou familier avec la tradition juive. Quelqu’un comme lui en fait. Et peut-être que son objectif c’était d’évangéliser les juifs. Ce qui pourrait expliquer pourquoi il donne autant de contexte généalogique et historique dans les 2 premiers livres.

Entre ceux qui oublient Dieu pour retourner vers les idoles, ceux qui ne suivent pas la loi de Dieu, le peuple d’Israël subit des revers militaires et Puis, à partir du verset 18, du chapitre 1, Matthieu nous explique comment s’est déroulé la naissance de Jésus. La conception de Jésus par le Saint-Esprit. La délicatesse et le respect de Joseph vis à vis sa fiancée, puis femme Marie. Dans le sens, où il voulait rompre ses fiançailles avec elle en secret, de telle sorte qu’elle ne soit pas accusée d’adultère. L’obéissance, et de Marie, et de Joseph, dans ce qu’ils suivent les directives de l’ange qui vient leur parler en songe.

Et au chapitre 2, de nouveaux personnages entrent en scène : les mages venus d’Orient. Et donc je vais lire la première partie de Matthieu 1 du verset 1 au verset 12. 

Ma première question c’était : pourquoi parler des mages ?

Alors que ce n’est mentionné nulle par ailleurs dans les autres évangiles. J’ai médité là-dessus et il y a peut-être plusieurs explications. 

D’une part, à l’heure où j’enregistre cet épisode, je viens de finir de lire le livre de Daniel dans lequel on parle beaucoup de mages, d’astrologues à la cour de Babylone. Et surtout de leur incapacité à interpréter les rêves ou plutôt cauchemars du roi Nabuconosor.

Sachant cela, pourquoi Hérode prend pour argent comptant ce que disent les mages ?

Il aurait peut-être été plus logique que ces mages soient complètement dé crédibilisés ? J’essaie d’imaginer la scène et de me mettre à la place d’Hérode. Des mages se présentent à la cour, et disent, nous cherchons le roi des Juifs qui vient de naître. Déjà, euh, de quoi je me mêle ? Pourquoi cela les intéresse ? Et puis surtout, pourquoi les croire ? Cela dit, Hérode a bien raison de les croire, car ce qu’ils disent est vrai. Et c’est quand même la honte que ce soit des étrangers qui viennent apprendre à Hérode et à Jérusalem ce qu’il se passe dans leur maison.

Nombres chapitre 25 intitulé, en tout cas dans ma Bible: Idolatrie dans les En tout cas cette première partie est tout de même riche en enseignement je trouve parce que en quelques versets, je comprends pas mal de choses sur l’état d’esprit d’Hérode et de Jérusalem, ce qui est une bonne entrée en matière pour le reste de ce livre et du ministère de Jésus sur Terre.

Parce que dans cette 1ere partie, il y a 3 groupes de personnes qui réagissent tous différemment à la même nouvelle : la naissance de Jésus, le Messie.

 D’abord il y a Joseph et Marie, aux premières loges, car ils vivent cette nouvelle dans leur chair, au sein de leur famille. Quelle est leur réaction ? La croyance et l’obéissance : ils croient l’ange quand il vient leur parler, ils font ce que l’ange ordonne. Ensuite, il y a les mages, qui reçoivent cette nouvelle par l’étoile qu’ils ont vu dans le ciel. Quelle est leur réaction ? La croyance aussi et l’adoration : ils croient au signe reçu.

Quand ils ont vu ce signe, ils se sont mis en route.

Et avant même que Jésus ai accompli son premier miracle, peut-être qu’il ne parlait même pas encore, les mages se sont déplacé pour l’adorer. Ils n’ont pas eu besoin de voir Jésus pour croire en Lui. Ils étaient prêts à l’adorer. Cela est aussi un témoignage de la grâce de Dieu. Dans le sens où Il utilise le système de croyance, de pensée et de tradition, de chacun pour se révéler. Pour ces mages, qui croyaient en l’astrologie, Dieu a utilisé l’astrologie pour les toucher. Et cela montre aussi je pense que le plan de Dieu est universel, il a pour but de toucher tous les Hommes.  

Enfin, 3e groupe, Hérode, les sacrificateurs, les scribes, Jérusalem. 

Je les mets tous dans le même sac. La réaction ? La croyance, tout de même. Mais surtout le trouble, le doute, la peur, la manipulation et plus tard dans le chapitre la colère. Ce dernier point ne concerne qu’Hérode dans un premier temps en revanche. Pour les sacrificateurs et Jérusalem, cette colère viendra plus tard. 

C’est vraiment intéressant de voir une telle différence de réaction par rapport à une même annonce. Et aussi de voir que le secteur géographique joue un rôle presque. Là, les 2 groupes de personnes qui sont en dehors de Jérusalem croient et ceux dans Jérusalem, le pouvoir et ceux proches du pouvoir, en gros ont peur pour leur place. 

Et pour Hérode, j’ai bien dit la croyance en premier, parce que s’ils n’avaient pas cru, ils n’auraient pas été troublé. Ils auraient été juste indifférents. Ce qui rends la suite du chapitre 2 d’autant plus poignant et juste machiavélique en fait. Je poursuis donc à partir du verset 13.

Ce que je trouve frappant ici c’est le parallèle qui peut être fait entre le parcours de Joseph, Marie et Jésus et le parcours d’Israël sortant d’Egypte.

Tout d’abord, l’état d’esprit de Naomi, qui est très similaire je trouve à celui En gros, c’est le même mais à l’inverse. Israël dans l’exode, est persécuté, réduite à l’esclavage en Egypte, Dieu fait sortir Israel d’Egypte pour l’emmener en Terre Promise. Jésus et sa famille font l’inverse. Persécutés en Israël, Dieu les fait sortir d’Israël pour aller en Egypte. C’est quand même un comble. 

Par cet épisode, je me rends compte qu’Israël s’est comme transformé en Egypte et tout ce que cela pouvait représenter : l’esclavage, mais cette fois-ci à la Loi, la persécution et la barbarie. Hérode fait pire que le pharaon. Le pharaon avait donné comme ordre d’épargner les bébés filles. Hérode tue tous les enfants de moins de 2 ans.

Et à travers ce passage, je vois déjà que Jésus, dès sa naissance, est une pierre d’achoppement, c’est-à-dire l’obstacle sur lequel on bute, on trébuche. Qu’il apporte, quelque part, la malédiction sur le peuple. Il n’est pas celui qui tue bien sûr, mais il est la raison pour laquelle tous ces enfants vont mourrir. Et sur ce point, il y a le passage suivant dans Esaïe 8:13 Et dès sa naissance, cette prophétie sur Jésus s’est réalisé. 

Pour revenir à l’aspect géographique, à leur retour, Joseph installe sa famille encore plus loin des lieux de pouvoir, encore plus loin de Jérusalem.

Pour préserver Jésus, avant que le temps soit venu, il fallait l’éloigner le plus possible de Jérusalem et le plus possible des lieux de pouvoir. 

Dernière chose, que je remarque aussi, dans les 2 premiers chapitres de Matthieu, c’est le canal de communication qui est établi entre Dieu et d’un côté Joseph, Marie et de l’autre les mages. Canal de communication dont Hérode, les sacrificateurs ne font pas partie clairement. A 5 reprises dans ces 2 chapitres, un ange communique avec eux à travers des songes. Il y a une formule que j’aime bien : divinement averti en songe. Je trouve ça pas mal comme formule. Divinement averti en songe. Hérode lui utilise des intermédiaires humains, les sacrificateurs, les scribes. Joseph, Marie, les mages, ont un message direct du divin, par l’intermédiaire d’un ange.

Maintenant que tout cela est dit, comment cela devrait-il me changer ?

3 exhortations principales que je vais retenir : 

Dans le livre de Ruth, Dieu m’a appris que sa grâce et sa bonté n’ont pas de limites. Cette vérité est présente ici aussi, à travers l’exemple des mages. Ils sont comme des petits enfants, tellement excités de rencontrer ce nouveau roi des juifs et ne se questionnent même pas sur ce qu’il a fait, d’où il vient, qui sont ses parents. Les mages y vont presque aveuglément, acceptent et adorent Jésus pour qui Il est et non pour ce qu’Il a fait. 

Ensuite suivre Dieu, suivre Jésus et se laisser guider du mieux possible dans tous les domaines de ma vie. Se laisser divinement avertir en songe. Je garde cette phrase en tête parce que je trouve qu’elle est tellement poétique.

Enfin, quand le statu quo dans ma vie est chamboulé par Jésus, chercher mon réconfort d’abord auprès de Lui.

Parce qu’en fait derrière l’annonce de la naissance de Jésus, c’est bien la remise en cause du statu quo qui pause vraiment problème. Et c’est bien ça qui trouble Hérode, Jérusalem. Le changement. 

Parmi ses qualités, j’ai noté : la fidélité, la persévérance (elle insiste et ne Dans ma vie, il ne faut pas aller contre Jésus et vouloir coute que coute préserver le statu quo dans ma vie. Jésus vient dans ma vie pour changer les choses dans ma vie. Il est là pour disputer ma vie, mais Il est aussi la source d’apaisement, et le roc sur lequel bâtir des bases solides. Donc n’ayons pas peur du changement de statu quo dans nos vies. 

Merci Seigneur pour ces exhortations, pour ce que tu annonces le changement dans ma vie, dans nos vies. Et c’est pour le meilleur. Tu es la source de ce changement et tu m’accompagnes dans ce changement et je t’en rend grâce Seigneur. Au nom de ton fils Jésus, Amen. 

Merci d’avoir écouté cet épisode ! Envoyez-moi un petit message par mail ou sur Insta pour me dire ce que vous en avez pensé. 

Bonne journée et soyez bénis !